Mon voyage à New York City – décision et préparatifs

Coucou les Poucinettes !

Me voilà de retour sur le blog après quelques semaines d’absence, totalement investie dans la préparation de ce voyage.

Je vous propose une série d’articles sur ce magnifique voyage, étape par étape, pour partager avec vous mon expérience, mes activités mais aussi mon ressenti sur ce que j’ai aimé et moins aimé. Je vous donnerai également des conseils si vous aussi souhaitez un jour organiser un tel voyage.

On démarre aujourd’hui avec la prise de décision de partir à New York, ainsi que les préparatifs du voyage. Nous avons décidé de partir à New York au mois de novembre 2016. Nous avons entrepris ce voyage avec mon mari et sa fille, ainsi qu’avec mon fils et ma fille, soit 5 personnes. Je ne vous cacherai pas que cela représente un sacré budget.

Je n’ai jamais eu l’occasion de faire un grand voyage avec mes enfants, et étant donné que mon fils va terminer ses études cette année et quitter le nid familial, c’était l’occasion rêvée de nous faire ce cadeau et de partir tous ensemble.

Dès la décision prise de partir, nous avons commencé à chercher les différentes possibilités de vols. Nos critères n’étaient pas très stricts, personnellement je préférais un vol direct. Comme nous habitons à Strasbourg, nous avions la possibilité de rejoindre facilement soit l’aéroport à Paris soit celui de Francfort.

Nous avons également opté pour un vol sec, avec réservation d’un hébergement par nos soins car nous ne voulions pas passer par une agence de voyages.

Les différentes compagnies que nous avons consultées sur Internet offraient pas mal de possibilités, tant au niveau des villes de départs que des vols directs ou avec escale. Au fur et à mesure de nos recherches, et vu le temps de vol (environ 8 heures), j’ai souhaité m’orienter vers la classe « Économique supérieure », qui offre un peu plus de confort, surtout par rapport à l’espacement des sièges. Je suis grande avec de longues jambes, ce critère n’est donc pas négligeable pour voyager si longtemps.

Très rapidement notre choix s’est porté sur la compagnie British Airways, au départ de Paris, qui opère le vol vers New York pour le compte d’American Airlines. Nous avions décidé de partir le dimanche 9 avril, avec un retour le dimanche 16 avril. Nous avons donc pu commencer à chercher le vol qui nous conviendrait le mieux.

Je pense qu’il y a autant de tarifs différents que de sièges dans un avion ✈️, il est donc très difficile de faire un choix qui devrait être le bon. Pour cela, mon mari a une patience d’ange et a passé de longues heures à pianoter sur Internet. Ses recherches se sont révélées fructueuses puisqu’il a trouvé un Paris-New York, en classe « Affaires », moins cher qu’en « Économique supérieure ». Le fait de partir et de rentrer un dimanche a permis de pouvoir bénéficier d’un tarif intéressant, sachant qu’il s’agissait en plus d’un vol direct. Les vols avec escale sont bien sûr moins chers mais plus contraignants en terme de temps d’attente (nous avions trouvé un vol sympa au tarif intéressant, via Montréal, mais l’escale durait 7 heures, trop court pour entreprendre une rapide visite de la ville et trop long pour attendre à l’aéroport). Je vous parlerai un peu plus loin du bonheur de voyager en classe « Affaires ».

Une fois le vol réservé, nous avons commencé la recherche d’un hébergement. Nous avons tout d’abord consulté un site de réservation d’hôtels en ligne, mais lorsque nous avons vu le prix des chambres, nous avons vite abandonné l’idée de loger dans un hôtel à Manhattan. Nous avons donc cherché une location d’appartement (plus économique pour 5 personnes), et sommes sortis de Manhattan car les prix restaient très élevés. Il faut dire que nous ne recherchions qu’un pied à terre pour nous laver et dormir, inutile donc de prendre une location hors de prix. Nous avons trouvé un appartement de 3 pièces, deux salles de bains, une cuisine équipée pour 2000 euros la semaine. Ceci nous a permis de ne pas prendre tous les repas à l’extérieur mais de manger l’une ou l’autre fois à l’appartement.

Cet appartement est situé dans le Queens, dans le quartier d’Astoria, que vous pourrez situer sur la carte juste en-dessous.

Notre appartement  se trouvait à 10mn à pied de la station de métro « Broadway », qui dessert tout le sud de Manhattan, depuis Central Park, en s’arrêtant à tous les arrêts intéressants de la ville (Times Square, Union Square, Canal Street, et jusqu’à Battery Park, qui est le point de départ du ferry en direction de la Statue de la liberté). Donc de ce point de vue là, notre choix s’est révélé judicieux.

Avant de partir, j’ai également réservé le New York City Pass, qui donne accès aux 6 sites touristiques les plus importants de New York. Je vous mets ici le lien du site. Lorsque vous le commandez, on vous demande d’imprimer un coupon que vous pouvez échanger, à la première attraction choisie, contre le City Pass. Sur les 6 attractions proposées, la seule que n’avons pas faite est l’Empire State Building. Trop d’attente, il faut compter 2 heures de queue pour monter. Comme nous étions montés à Top of the Rock, c’est sans regrets.

Le site « Bons Plans Voyages New York City », dont voici le lien, a été une mine d’informations pour nous permettre d’organiser ce voyage. Il existe également une application « BPVNY », qui coûte 2,99 euros, et qui est utilisable hors connexion. Je m’en suis servie sans arrêt, soit pour me repérer en ville, soit pour trouver un itinéraire, soit pour élaborer un trajet en métro.

Notre vol partant de Paris, nous avons dû prendre des billets de TGV, pour aller de Strasbourg à Paris. Nous avons rejoint la capitale en 1h50, arrivant à la gare TGV de Charles de Gaulle. Notre avion partait également de Charles de Gaulle, nous avons rejoint l’aéroport depuis la gare TGV en 10mn à pied. Idéal !

Notre voyage pouvait commencer 😀 Je vous raconterai dans le prochain article le voyage en avion, l’arrivée à New York et notre installation dans notre location. Je vous donnerai également un aperçu du programme que j’avais élaboré avant de partir.

A très bientôt mes Poucinettes ✈️️

 

Publicités

Mon rangement make-up

img_0890Coucou les Poucinettes,

Comme le titre l’indique, je vais vous présenter brièvement mon rangement make-up, cet article m’ayant été demandé par plusieurs abonnées.

Pour l’instant, je n’ai pas encore trouvé le mobilier idéal qui me servira de coiffeuse car pour l’instant j’utilise une table que je n’ai pas la place de ranger ailleurs. Cela ne me satisfait pas entièrement car elle ne correspond pas vraiment à ce que je souhaiterais. Par contre, je me suis installée dans une véranda, au premier étage de la maison, avec deux murs vitrés sur les quatre, ce qui m’offre une luminosité parfaite pour mes séances de make-up. Et pour les journées moins lumineuses, j’ai investi dans un miroir grossissant avec une lumière sur tout le pourtour. Idéal pour  ne pas se rater.

img_0891Rouges et crayons à lèvres

Mes rouges à lèvres sont rangés dans une boite acrylique à compartiments. Je dois en avoir une trentaine que j’ai essayé de ranger par marque, pour m’y retrouver un peu plus facilement. On trouvera dans ce rangements des rouges à lèvres mat de chez Sephora (qui sont mes préférés), Gemey Maybelline, Essence, Dr Ricaud, Y. Rocher (ce sont ceux que j’aime le moins), Kiko et mon plus précieux étant un rouge à lèvres MAC.

Derrière vous pouvez apercevoir, dans des pots en porcelaine trouvés chez Ikea, mes crayons à lèvres, à yeux et à sourcils. Les plus petits dans le pot de gauche et les plus grands à droite. J’aime beaucoup appliquer du crayons à lèvres avant de poser mon rouge à lèvres et mélanger les deux textures. J’affectionne tout particulièrement les crayons à lèvres de chez Y. Rocher, qui sont très gras et s’appliquent facilement, et que l’on n’a pas besoin de tailler puisqu’il suffit de les tourner pour faire sortir la mine.

Je commence à utiliser du crayon en ras de cils (soit inférieur soit supérieur mais jamais les deux en même temps) et j’en ai acheté un lot de 12 sur Amazon (voici le lien) qui m’a coûté 2,60 euros. La variété de couleurs est satisfaisante, avec un bleu et un brun foncé, les autres couleurs étant plutôt dans les tons rosé et beige.

img_0892img_0893Palettes de fards à paupière

J’ai rangé mes palettes dans une boite cadeaux Melvita. Je n’en possède pas beaucoup, une dizaine je pense. Parmi les principales, on trouvera la Naked 1 et 3, In the City de chez W7, palette surprenante à la fois par la qualité des fards mais aussi par son prix (environ 4 euros), une palette dans les tons rose et bordeaux de chez Y. Rocher, la Nude de chez Catrice, et un quatuor de palettes de chez Sephora, chacune portant le nom d’une ville (Paris, Rome, Rio et New-York) et comportant chacune 4 fards à paupières et soit un highlighter, soit un blush. J’ai également une palette de trois fards de chez Kiko, que l’on peut composer soi-même et qui ne contient que des fards roses que j’utilise généralement pour couvrir ma paupière mobile avant d’appliquer des fards plus foncés, ou comme highlighter en-dessous des sourciles. J’ai également acheté pendant les dernières soldes une palette très complète de chez Clarins, à propos de laquelle je vous prépare un article.

img_0896

Anti-cernes, correcteurs, bases et rouges à lèvres en sticks

J’ai rangé dans une baignoire Sephora, qui contenait des produits pour le bain, mes quelques correcteurs et bases pour fards à paupières. On y trouvera les marques ELF, Catrice, Kiko, Alverde et Kiko. Dans un cache-pot de chez Ikea que tout le monde connait, j’ai rangé mes rouges à lèvres en sticks, où on retrouve les marques Revlon, Kiko, Bourjois, L’Oreal et Sephora. J’ai commencé à utiliser ces sticks très récemment, étant une inconditionnelle du rouge à lèvres en bâton, et j’avoue que ce format est très sympathique.

 

img_0897

Fards à paupières mono et crayons

Dans un rangement à tiroirs que j’avais commandé chez l’Occitane cet été, composé d’un grand tiroir au-dessus et de 4 petits tiroirs au-dessous, j’ai rangé mes fards à paupières mono ainsi que les crayons à paupières. Dans ce rangement, on trouvera les marques Essence (très chouettes fards bien pigmentés et qui tiennent très bien), Kiko, des duos Y. Rochers et des fards crayon de chez Y. Rocher, Nocibé et Kiko. Etant donné que je maquille très peu les yeux, entre les palettes et les monos, j’ai de quoi faire jusqu’à la retraite !

img_0898

Blushs et mascaras

Dans un pot en verre qui devrait plutôt contenir des biscuits, j’ai choisi de ranger mes mascaras et mes blushs. Ma collection étant plutôt limitée, ce contenant est largement suffisant. Parmi les blushs on trouvera du Kiko, Essence, Catrice, Avril. Parmi les mascaras, j’utilise Y. Rocher, Too Faced (better than sex) que je n’apprécie pas spécialement), un échantillon de chez Dior que je n’ai pas encore testé, Essence et L’Oreal.

 

img_0899

Pinceaux

Mes pinceaux sont rangés dans deux pots : un cache-pot blanc Ikea pour les gros pinceaux (teint, poudre, éventail, blush, blender) et un pot en acrylique pour les petits pinceaux (yeux, lèvres, sourcils). Je n’ai pas de grande marque de pinceaux, car n’étant pas encore tout à fait familière de leur utilisation, je n’ai pas souhaité investir. La plupart de mes pinceaux viennent de chez Kiko, Sephora, Primark (qui sont pour l’instant mes préférés), Ebelin (marque distributeur des drogueries DM en Allemagne), j’ai un pinceau poudre Couleur Caramel très agréable et un pinceau teint en poils de chèvre de chez Avril que je n’aime pas du tout car les poils sont de différentes longueurs et assez rèches.

img_0900

Fonds de teint, BB crèmes et poudres

Dernier rangement, celui qui contient mes fonds de teint, BB crèmes et poudres matifiantes. Le contenant vient de chez Ikea (et oui encore….) et on y trouve un fond de teint mousse de chez Essence, une BB crème Bourjois, une BB crème Algotherm, un fond de teint Wonder Nude de chez Maybelline, une poudre libre Bourjois (je déteste les poudres libres car elles volent partout), une poudre matifiante Catrice et une autre de chez Sephora. J’utilise également un correcteur vert, Dr Ricaud, pour camoufler mes rougeurs mais qui se révèle plutôt inefficace. J’ai également rangé au même endroit mes beauty blender ainsi que mes kabukis.

 

 

Voilà mes Poucinettes, mon rangement beauté n’a plus aucun secret pour vous, je vous promets de refaire un article lorsque j’aurai trouvé le mobilier idéal.

Aimez-vous ce genre d’article ?

 

Mes 10 indispensables beauté pour une journée d’hiver sans tracas

img_0803

Coucou les Poucinettes,

Je vous rédige aujourd’hui un article, que j’ai déjà vu souvent passer sur les blogs ou sur Youtube, et qui consiste à choisir 10 produits de beauté/soin indispensables, sans lesquels rien n’est possible et dont on ne pourrait pas se passer au quotidien. Il s’agit là uniquement des indispensables soin et beauté de l’hiver, je consacrerai un autre article à mes indispensables de la vie de tous les jours.

Un rouge à lèvres

Et plus particulièrement un rouge à lèvres mat de la collection permanente Sephora, je choisirai la teinte 603, qui est un rouge quai tire sur le fuchsia. Il est vraiment mat et tient très bien même après le repas. Il est extrêmement rare que je sorte de chez moi sans au moins avoir mis du rouge à lèvres. Ca a été pendant longtemps la seule touche de maquillage que je portais. J’en ai une petite collection, j’en ai toujours un dans mon sac pour une retouche de dernière minute.

img_0804

Un deodorant efficace

Inenvisageable de sortir le matin sans un pschitt de deodorant après la douche. Depuis peu, je suis très attentive en achetant mais deodorants, je choisis presqu’exclusivement des deodorants sans sels d’aluminium. C’est vrai qu’au niveau efficacité ils ne sont pas toujours au top. Mais j’ai découvert récemment celui de chez Ushuaia à l’orchidée. Il sent divinement bon et me permet, en toutes circonstances, de rester fraiche toute la journée. Je l’ai en grand format dans ma salle de bains et en petit format dans mon sac à main.

Un dentifrice

Tout comme le deodorant, il est impossible pour moi de sortir sans m’être brossé les dents. C’est d’ailleurs une habitude que j’ai inculquée à mes enfants dès leur plus jeune âge et qui est devenue un geste tout à fait normal pour eux. J’utilise essentiellement le dentifrice Elmex, que j’achète en Allemagne.

img_0800

Une crème de jour

Bien sûr, dans toute routine matinale qui se respecte, on ne pourra pas faire l’impasse sur la crème de jour. J’en change assez régulièrement et en ce moment j’utilise celle de L’Oreal, Age Expertise 55 +. J’en ai rédigé un article complet, que vous pourrez consulter si cela vous intéresse.

Une eau de toilette

Comme pour le rouge à lèvres, il est inconcevable de sortir sans être parfumée. Le compliment le plus agréable que l’on puisse me faire c’est de me dire que je sens bon. J’ai 5 ou 6 eaux de toilette entamées, mais je ne devais en choisir qu’une seule, ce serait celle à laquelle je suis fidèle depuis 1997, j’ai nommé « Eau Belle » d’Azzaro. Elle se fait rare dans les rayons des parfumeries, lorsque j’ai la chance de mettre la main dessus, je l’achète immédiatement.

Une crème pour les mains

Que ce soit en été ou en hiver, je mets de la crème sur mes mains plusieurs fois par jour. Etant donné que je me lave les mains très souvent, j’ai la peau desséchée. J’ai un tube de crème au bureau, dans mon sac, dans ma voiture, sur ma table de nuit, au salon. A chaque occasion, hop hop hop, je crème. En ce moment, j’utilise la crème de chez Taaj, spéciale mains ongles et’cuticules. J’aime bien son parfum, elle n’est pas trop grasse tout en offrant une hydratation optimale.

img_0805

Un baume à lèvres

Comme pour la crème pour les mains, le baume à lèvres est pour moi un indispensable tout au long de l’année. J’en ai partout autour de moi pour pouvoir hydrater mes lèvres à tout moment. Celui du moment est le baume Nuxe aux trois miels. Très hydratant et nourrissant. Parfait pour réparer les lèvres abîmées et desséchées.

Une crème pour les pieds

Là aussi, un must du 1er janvier au 31 décembre, car j’ai les talons très secs tout au long de l’année. Ma préférée est celle de chez l’Occitane, au beurre de karité, parfumée à la lavande. Je l’utilise en combinaison avec la râpe électrique de chez Scholl. Je vous avais fait un article complet sur le blog.

Un spray purifiant

Toujours parmi mes indispensables, un spray purifiant de chez Puressentiel, aux 41 huiles essentielles (virucide, bactéricide, fongicide……). L’utilisation de ce spray ne dispense évidemment pas d’aérer quotidiennement son intérieur mais comme j’ai horreur des odeurs persistantes (même avec une hotte et la porte fermée les odeurs de cuisine se répandent rapidement à travers les pièces de la maison), j’utilise ce spray pour redonner un coup de frais à ma maison.

Une huile essentielle

Une huile essentielle pour chaque problème : j’essaye de me documenter et de me constituer une « huilothèque », afin de pouvoir répondre et surtout soulager rapidement les petits maux du quotidien. En ce moment, j’utilise l’huile essentielle de gaultherie pour un problème d’inflammation des tendons d’Achille. Je mélanger quelques gouttes à de l’huile d’amande douce et je masse mes tendons. Elle sent extrêment fort et peut être incommodante. Veillez surtout à respecter les précautions d’emploi des huiles essentielles, qui sont certes efficaces mais qui présentent toutefois quelques contre-indications.

Voilà mes Poucinettes, vous saurez tout sur mes 10 produits soin et beauté, indispensables au quotidien.

Et vous, avez vous aussi vos chouchous qui vous accompagnent tout au long de la journée ?

 

10 choses inavouables que vous devez savoir

Coucou les poucinettes !

Aujourd’hui, je vous propose un article un peu différent, qui n’a strictement rien à voir avec la beauté. J’ai lu un article similaire sur un blog et j’ai trouvé cela drôle de lire ces petits travers, dont nous sommes tous affublés. Et souvent on se dit « mais ça aussi je le fais…. » et on se sent moins seule.travers

Je vous rassure, je n’ai rien fait de répréhensible, juste des petits travers dont on a parfois honte et qu’on pense être la seule à avoir.

J’adore regarder ce qui se passe dans les maisons ou les appartements, soit lorsque je passe devant, soit à la télé, dans les émissions où les gens sont filmés chez eux. J’adore également les videos « Room tour » ou « Une journée avec moi ». J’adore voir l’ intérieur des gens, comment ils sont meublés, comment ils vivent, ce qu’ils mangent, à quoi ressemble leur chambre, leur salle de bains, leur salon.

Je peux manger du sucré et du salé en même temps, la pire chose que j’ai faite c’est de tremper un bretzel salé dans un chocolat chaud, eh oui rien ne m’arrête

Lorsque j’étais plus jeune, j’ai déjà feint d’être enceinte pour gratter des places à la caisse du supermarché, ouh la vilaine. Aujourd’hui, je ne serais plus crédible !

J’ai déjà menti sur mon âge (à la baisse bien sûr)

J’adore prendre des bains brûlants, mais quand je dis brûlants, cela signifie que j’ai la peau des cuisses rouge écrevisse en sortant (oui je sais c’est très villain….)

Le matin, lorsque je suis pressée, je n’ai pas le temps de me maquiller. Arrivée au bureau, je file aux toilettes pour faire ma mise en beauté avec la trousse de secours que j’ai dans mon tiroir.

Je suis obsédée par l’hygiène, les microbes et la propreté : je me lave les mains très (trop) souvent, je prends une douche le matin et une douche le soir, je me lave les cheveux tous les jours. Je ne peux pas boire dans un verre qui n’est pas totalement propre, si je peux j’évite les toilettes publiques. Je nettoie toujours mes couverts au restaurant avant de les utiliser. Sur mon bureau et à la maison, j’ai du gel antibactérien partout.

Je suis un bec sucré, je n’arrive pas à résister à l’appel d’une douceur sucrée bien que je sache qu’il s’agit là d’une énorme mauvaise habitude.

Au volant, je peux me transformer en véritable furie si j’ai quelqu’un devant moi qui n’avance pas, ou quelqu’un qui déboite sans mettre son clignotant ou si une voiture s’arrête en plein milieu de la route devant moi pour discuter avec un piéton ou un autre automobiliste, alors que finalement, les gens qui me connaissent, n’imaginent même pas à quel point je peux me mettre en colère au volant.

J’adore remplir les poubelles à la maison, tout ce qui doit être jeté passe immédiatement dans la poubelle, c’est grave docteur ?

Voici mes petits travers somme toute innocents, et vous, vous êtes-vous reconnue ?

 

 

 

 

Le blog prend des vacances….bien méritées :-)

vacances

Coucou les Poucinettes !

Le blog prend quelques vacances, histoire de se changer les idées et de sortir un peu de la routine quotidienne. Il n’y aura donc  pas d’article avant la fin du mois d’août.

Je vais profiter de ces quelques semaines de pause pour préparer des articles que je pourrai publier à la rentrée.

Je vous souhaite un très bel été et espère vous retrouver en excellente forme à la rentrée.

Bisous mes Poucinettes

Blogger Recognition Award

Coucou les Poucinettes,blooger recognition

Pour celles qui ne connaissent pas encore, je rappelle le principe du Blogger Recognition Award.

  1. Remercier la personne qui vous a nommée

Je remercie Sophie du Blog « Tribulations d’une quinqua » d’avoir pensé à moi pour ce tag. Nous faisons toutes les deux partie de la même tranche d’âge qui, à mon sens, n’est pas assez représentée sur la blogosphère 😀.

Je suis le blog de Sophie depuis que j’ai commencé le mien et j’aimerais bien un jour pouvoir la rencontrer « en vrai ».

  1. Raconter brièvement l’histoire de votre blog

J’ai commencé mon blog il y a bientôt deux ans. Je n’étais pas du tout destinée à blogguer, pour la simple raison que je ne pensais pas en être capable. Pour moi c’était une activité de « jeunes » et je ne me sentais pas du tout à la hauteur. Et puis un jour, à force de lire des articles et de regarder des vidéos, je me suis lancé un défi, celui de créer mon propre blog. J’ai tout d’abord commencé par ouvrir une page sur Hellocoton et ensuite, à force de lire et de m’informer, j’ai ouvert mon blog sur wordpress. J’ai suivi les instructions que j’ai trouvées sur Internet et l’aventure a commencé. Je suis très fière de moi car je prends beaucoup de plaisir à écrire, à réfléchir à des idées d’articles et surtout à constater que j’ai de fidèles lectrices, dont Sophie fait partie. Mon blog est plutôt orienté sur la beauté mais j’envisage sérieusement de me diversifier un peu, mais je resterai fidèle aux articles consacrés aux produits de soins et de maquillage.

  1. Donner un ou deux conseils pour de nouveaux blogueurs
  • Je copie Sophie mais je pense que c’est la première condition pour être lue, c’est prendre du plaisir à écrire et à partager. Si on se sent obligée ou contrainte de continuer, alors il vaut mieux s’arrêter et se remettre en question
  • Essayer de se faire connaitre en lisant d’autres blogs, en laissant des commentaires. Je trouve cela très gratifiant de constater que mon blog a actuellement 51 abonnées (ce qui peut sembler peu à certaines d’entre vous) mais je n’aurais jamais pensé en arriver là. Par ailleurs, j’ai également un compte Instagram (misspoucinettebeaute) que j’ai créé récemment et qui me permet de découvrir des comptes très sympas. Par contre, je n’ai pas cédé aux sirènes de FB, je n’ai pas de compte et je n’ai pas l’intention d’en avoir un.
  • Soigner la présentation de ses articles, essayer de faire de belles photos et relire ses articles avant de les publier, il n’y a rien de plus désagréable que de lire des articles criblés de fautes d’orthographe et de grammaire.

Voilà mes Poucinettes, je remercie Sophie d’avoir pensé à moi et j’encourage toutes celles qui veulent répondre à ce tag de le faire.

Instagram, ça y est, j’y suis !

InstagramCoucou les Poucinettes !

Pour ce premier article de l’année 2016, j’en profite pour vous souhaiter une belle année 2016, faite de petits plaisirs et de grands bonheurs.

Je vous annonce également que je suis désormais présente sur Instagram, vous me retrouverez sous le pseudo : misspoucinettebeaute

Je serais ravie de vous compter parmi mes abonnées !

A demain pour la reprise des articles du mercredi

Belle journée