J’ai enfin réussi à sortir de ma zone de confort 😀

Coucou les Poucinettes !

image

Ca y est, elle a viré follasse allez-vous peut être penser en lisant le titre de mon article.

Je vous livre aujourd’hui un article qui n’a rien à voir avec la beauté mais que j’avais envie de partager avec vous. C’est le fruit de mes réflexions de ces derniers mois, d’une remise en question et surtout d’une prise de conscience. cela n’a rien d’une thérapie, je ne considère pas mon blog comme un psy même si le fait de l’avoir ouvert m’a donné de l’assurance.

A l’heure où j’écris cet article, je passe de merveilleuses vacances avec ma famille sous le soleil de la Croatie. Une très belle découverte, à la fois pour la beauté des paysages et la gentillesse du peuple Croate.

C’est donc en mode « vacances » que je prends la plume (ou plutôt le clavier).

Il y a deux jours, j’ai fêté mon 51ème anniversaire. Je suis également en train de lire un livre, dont le titre n’a pas grande importance, mais dans lequel j’ai découvert cette expression qui a tout de suite paru me concerner : savoir sortir de sa zone de confort.

Mais qu’est ce que cela peut bien signifier ? On a tous et toutes une zone de confort dans laquelle on se sent bien, une bulle bien à nous dans laquelle on est sûr d’être à l’abri, dans laquelle on est sûr de ne pas souffrir, dans laquelle on passe inaperçu. Une zone dans laquelle on ne fait que des choses qui nous sont familières.

Tout ceci me parle énormément. En effet, je suis une personne plutôt consensuelle, qui déteste les conflits, qui essaye toujours de trouver une solution à chaque problème, qui sait où sont les limites à ne pas dépasser pour ne jamais se mettre en danger, s’exposer. Je n’aime pas me mettre en avant, je n’aime pas me montrer en public. Je suis discrète, réservée, presque effacée. J’ai du mal à m’imposer. Je ne suis pourtant pas timide car j’arrive à me faire entendre lorsque quelque chose me déplaît. Mais je préfère de loin passer inaperçue.

Depuis de très nombreuses années, je ne suis plus très à l’aise avec mon physique. Je suis très grande, plus vraiment mince, donc d’office on me remarque. C’est la raison pour laquelle j’ai longtemps essayé de cacher mes rondeurs sous des vêtements trop amples, souvent noirs. J’évitais de porter des couleurs vives (que j’adore pourtant), je ne me maquillais jamais, persuadée que je ne savais pas y faire, ne portais presque jamais de vernis, ni de sandales car je n’osais pas montrer mes pieds que je trouvais laids, avec toujours la même question qui me hantait si je dérogeais à ces règles : que vont penser les gens autour de moi ? Je ne parle pas de mes proches, en qui j’ai toute confiance. Mais des anonymes qui croisent ma route, des collègues de travail, des amis plus ou moins proches.

Je me suis refusée pendant de longues années le plaisir d’aller à la piscine, même avec mes enfants, parce que je ne voulais pas me montrer en maillot. Et lorsque j’ai enfin osé franchir le pas de me jeter a l’eau (c’est le cas de le dire), c’était bien sûr avec un maillot de bain une pièce cache misère ! 😔

Au fil des ans, je me suis construit une carapace, dans laquelle je fourrais tous mes complexes. Une bulle dans laquelle j’avais réussi à me sentir bien (dans laquelle je croyais me sentir bien), à l’abri des regards, à l’abri du jugement d’autrui. Mais également en niant tout ce que j’aurais aimé faire ou porter, par peur du jugement.

Mais au secours ! C’est quoi ce délire ? Il y a un peu plus d’un an et demi, en surfant sur la toile, j’ai découvert les blogs beauté. Je lisais et lisais des quantités impressionnantes d’articles. Et puis un jour j’ai décidé de franchir le pas. A 50 ans, J’ai créé mon blog. Ce n’est pas la tranche d’âge la mieux représentée mais je me suis dit qu’il fallait s’engouffrer dans çette brêche. Moi qui étais de longue date passionnée de cosmetiquesimageet de maquillage et qui pensais être la seule dans ce cas, je me suis retrouvée au sein d’une communauté dans laquelle je me sens bien. Certes, me direz vous, il s’agit là d’une communauté virtuelle. Vous avez parfaitement raison, derrière un écran je ne risque pas grand chose.

Pourtant, grâce à mon blog, je suis sortie tout doucement de ma zone de confort en achetant du maquillage et en regardant des tutos pour apprendre, j’ai commencé une collection de vernis et j’en porte très souvent. J’ai commencé à prendre soin de ma peau, à prendre réellement soin de moi avec des produits adaptés. Sous l’influence d’une amie, je me suis même offert un maillot deux pièces dans lequel je me sens super bien (oui oui vous avez bien lu).

J’ai troqué mes tenues informes et ternes contre des tenues plus modernes, plus colorées, qui mettent en valeur mes formes généreuses. Je porte même des sandales et je trouve que mes pieds sont plutôt jolis 😀. Normal, maintenant je m’en occupe de ces petons trop longtemps délaissés.

J’ai coupé mes cheveux mi longs, toujours ramenés en un chignon informe tenu par une pince. Coiffure rassurante mais tellement impersonnelle. Ils sont maintenant courts et je me trouve beaucoup plus féminine ainsi.

Je peux dire aujourd’hui que le blog m’a beaucoup aidé dans cette transformation. Mais le sujet de ce billet était de partager avec vous cette prise de conscience selon laquelle chacun et chacune d’entre nous évolue dans sa propre zone de confort, dont il est parfois très difficile de sortir parce que cette zone est très (trop) rassurante. On s’y sent protégé, on sait jusqu’où on peut aller sans s’exposer.

Alors oui, depuis l’ouverture du blog et encore plus depuis ces vacances, j’ai donné un grand coup de pied dans ma zone de confort, j’ai fait voler en éclats mes complexes, mes idées reçues, mes blocages. Cette année, pour la première fois depuis très longtemps, je me suis promenée en deux pièces sur la plage, je me suis balladée en short avec mes jambes a l’air, même si elles ne ressemblent pas à celles de Marlène Dietrich. Tout ça parce que pour moi est enfin venu le moment de me libérer de ces entraves qui m’empêchaient de vivre vraiment, d’être moi même.

Le regard des autres ? Je m’en fous maintenant. Non je ne suis pas parfaite, je ne ressemble aucunement à ces femmes que l’on voit dans les magazines. J’ai un physique atypique et je l’assume enfin au lieu d’essayer de le dissimuler.

Et pour couronner le tout, j’ai même pris mon courage à deux mains et nous avons fait une sortie en mer en bateau qui a duré toute une journée. Moi qui ai horreur du bateau (du moins c’est ce que je me plaisais à penser), j’ai passé une journée magnifique.

Je suis sortie de cette p….. de zone de confort et vous savez quoi ? Il ne m’est rien arrivé 😀😀😀

Bizz mes poucinettes

Publicités

15 réflexions sur “J’ai enfin réussi à sortir de ma zone de confort 😀

  1. Bravo Poucinette 🙂 tu as rudement raison, et tout ça tu ne le dois qu’à toi même.
    J’ai pris un peu d’avance sur toi, moi qui suis d’un naturel identique au tien : et le blog a joué un rôle, la confiance en soi, en dépit du regard des autres; l’âge également? je ne sais pas.
    Bref, je ne crains plus comme avant le regard des autres.
    J’aurais aimé être ainsi il y a 20 ans…
    bref, oui se bousculer fait du bien. Se protéger de tout n’est pas épanouissant… se rendre compte qu’on est forte finalement, quel bien ça fait 🙂
    je t’embrasse

    • Coucou Linette, merci pour ces gentils mots. J’appréhendais un peu la publication de cet article car lui aussi sort de ma zone de confort…. Mais je l’ai écrit sans réfléchir, les mots sont venus tout seuls. Et oui, je pense que l’âge y est pour quelque chose
      Bizz a toi

  2. J’ai envie de t’applaudir encore et encore !! Voilà c’est ça la vie !!!
    C’est l’amour d’un homme qui a reussi à commencer à me sortir de ma zone de confort qui comme toi était les vetements larges et noirs, les maillots une piece… Il a su me faire apprécier mon corps, depuis je n’ai plus aucun maillot une piece dans mes tiroirs, et il y a eu pas mal d’années où je n’avais meme aucun maillot sur la plage :). Mais ça c’est une longue histmoire que je raconterai peut etre un jour sur le blog 🙂
    Mes blogs aussi m’ont aidé à me sentir moi meme, à me sentir capable de créer et d’etre moi tout simplement.
    Mais, je crois aussi que l’âge y est pour beaucoup, tu ne crois pas? Nous avons le meme âge toutes les deux, et maintenant, j’ai tendance à me dire qu’il n’y a plus le temps d’attendre, il faut foncer et rattraper le temps que l’on aurait pu perdre.

    • Coucou, un grand merci pour ton commentaire qui complète à merveille mon article car c’est aussi l’amour de mon homme qui a contribué à çette métamorphose. Par ailleurs, il me semble que toi et moi avons eu le même problème de santé (cancer du sein). Ca aussi a joué énormément dans la perception que j’ai eue de mon corps et de la vie
      Bizz

  3. Coucou, déjà, joyeux anniversaire en retard ! Ensuite, je voulais te dire que cet article est super, d’ailleurs, je te félicite d’être sortie de ta « zone de confort ». Une femme qui s’accepte comme elle est, une femme épanouie, je trouve que c’est beaucoup plus beau. 🙂

  4. coucou

    oui misspoucinette sortir de sa zone de confort est un travail très long mais encore faut-il être dans le bon moment et que ça vienne de la personne et non pousser par quelqu’un, c’est comme cela que la chenille devient papillon, prête pour le grand saut….
    après il y a tous les accidents de la vie, qui nous façonnent et nous rendent plus forts, plus déterminés, plus aventureux, je pense aussi qu’avoir un réseau de partage comme hellocoton ou autres réseaux aident à se sentir mieux, moins isolés, et se sentir plus en confiance…;
    tu as raison de dire que l’âge y est pour quelque chose, plus apte à franchir le cap de certaines choses comme écrire sur un blog u éditer un livre, parler , se livrer, bref être soi…..
    je vois que la vie ne t’a pas épargné, t’en être sortie est comme un second souffle qui te permet d’être plus réceptive, plus dans l échange comme dans une communauté tel qu’un blog…..

  5. Coucou! Je me retrouve beaucoup dans ton récit. Je suis moi aussi réservée sans être timide et pas très à l’aise avec mon corps. Lorsque je vais à la piscine ou à la plage avec mes enfants, c’est pire que toi: je suis toujours en short et t-shirt et je ne me baigne jamais! Grâce à mon amoureux, j’ai commencé à moi aussi sortir de ma zone de confort en portant des vêtements plus moulants, plus féminins. Mais je n’en suis pas encore au maillot deux pièces! Je te félicite pour cette belle transformation qui doit te faire sentir bien mieux dans ta peau! J’espère que tu as passé une belle journée d’anniversaire et de belles vacances! Les miennes sont terminées, les enfants font leur rentrée en classe dès mardi… BIsous! 🙂

  6. Très bel article Nathalie, bravoo à toi d’avoir osé le bikini et d’être sorti de ta zone de confort!! J’aime beaucoup ta phrase « je me suis baladée en short avec mes jambes en l’air même si elle ne ressemblent pas à celle de Marlène Dietrich ». Merci de m’avoir fait sourire ce matin. Je partage ton point de vue, les femmes de la quarantaine (j’approche de cette tranche d’âge) et la cinquantaine sont très peu représentés sur la blogosphère surtout les blogs beautés et c’est bien dommage! Heureusement que nous arrivons à créer petit à petit une communauté de femmes qui ont une belle image d’elle, qui s’apprécient peu importe l’âge.Joyeux anniversaire en retard. J’étais également en vacances comme tu le sais et je me suis déconnectée pendant une longue période des réseaux sociaux, je n’ai pas non plus rédigé d’articles pendant tout ce temps. Je suis heureuse de lire à mon retour tous tes beaux billets. Il n’y a pas d’âge pour se sentir belle, sortir de sa zone de confort et tu le prouves encore par ton billet. Merci pour ce partage. Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s